Panos Caraïbes, dans le cadre du projet : « Initiative de communication pour donner la voix et réduire la discrimination, la stigmatisation et l’homophobie à l’encontre des HARSAH », à travers LINKAGES, un continuum des services VIH pour les populations clés touchées par le VIH présente en juin 2017   un rapport titré ‘’ la problématique de la communauté LGBT en Haïti à travers le prisme des médias’’ concentré sur un questionnaire destinés aux médias dans sept  départements du pays avec la  participation de plus d’une quarantaine de stations de radio pour la plupart.  

La cueillette d’informations sur les questions  liées  à la problématique VIH/ SIDA et à la santé sexuelle des LGBT et des HARSAH ont reçu des réponses traduisant la gêne et des prises de positions mitigées allant de l’esquive jusqu’à l’autocensure des informations par peur d’étiquetage ou de représailles de leur auditoire, avec pour obstacles non pas seulement le poids moral des traditions et de la religion mais aussi  l’insécurité des journalistes et des propriétaires des médias mêlés au  manque de formation de nos journalistes.

Ce même document de 46 pages dresse un état des lieux de la question en passant par  la genèse du mouvement gay en Haiti, le festival massimadi, la lutte anti-gay et  la revue de presse  mêlant tabou, incompréhension, intolérance dans le sillage de l’affirmation des diversités sexuelles et de genre en Haïti. Entre le devoir d’informer des médias et la confusion de  leurs positions personnelles sur la question, leur force de travail qui aurait été d’un support-clé facilitant l’accès aux différents points de vue et d’expériences afin de  promouvoir le débat pour faciliter la culture de la tolérance et de la cohésion de la société est tout ce que ce rapport aurait mis en lumière.

 

Lisez l’integralité du rapport ici: 

http://panoscaribbean.org/images/documents/documentshaiti/La_problematique_de_la_communaute_LGBT_en_Haiti_V4_COMPLETE_PREVIEW.pdf

 

Leave a Reply