Du 27 au 30 septembre 2016, le festival Massimadi aurait dû se dérouler à Port-au-Prince. Des institutions comme la Fokal ou encore l’institut français en Haïti, étaient partenaires de cette première édition du festival pour la promotion des droits de la communauté LGBT. C’est à la Fokal que pendant les quatre jours, un ensemble d’activités auraient eu lieu, dont des projections de film et des causeries.

Charlot Jeudy, responsable de la Fondation Kouraj, qui promeut le droit des homosexuels en Haïti, était l’instigateur de l’idée. Il avait repris un concept développé par l’Association Arc-en-ciel d’Afrique, à l’origine des premiers festivals Massimadi déjà réalisés à Montréal et à Bruxelles.

Le festival Massimadi a causé des remous dans l’actualité du pays pendant de bonnes semaines. Dans les émissions de radio, dans la presse en général, les débats sont allés bon train. Les condamnations de l’activité pleuvaient de partout également.

Les raisons à cette réticence parmi la population sont nombreuses. Mais, selon Frantz Duval, dans un entretien accordé au journal Le Point, cela vient probablement du nom du festival. Massimadi rappelle “masisi” et “madivin”, deux termes péjoratifs utilisés pour désigner les gays et les lesbiennes. 

L’une des figures emblématiques dans la lutte contre la tenue du festival est celle de Jean Renel Sénatus. Sénateur de la République a l’époque, le commissaire « zokiki » s’est mis en croix contre Massimadi. Celui qui s’est fait connaître pour sa lutte contre la délinquance juvénile a toujours eu des positions tranchées sur la question du droit des homosexuels. Déjà 3 ans plus tôt, en 2013, il estimait que l’homosexualité était un moyen de pervertir la jeunesse du pays.

Fort de son poste de sénateur de la République, Jean Renel Sénatus a porté à bout de bras le mouvement pour annuler le festival. Dans une entrevue à radio canada, il a affirmé avoir porté plainte par-devant le commissaire du gouvernement de la capitale, Jean Danton Leger, contre l’organisation de l’évènement. Le commissaire Léger, ancien député, a lui aussi toujours été critique envers la communauté gay. Il a affirmé que quiconque participerait au festival pourrait être arrêté. Il aurait même interdit le déroulement de l’activité.

Dans ce combat contre « l’immoralité », les deux hommes pouvaient compter sur le soutien de l’église, principalement de l’église protestante d’Haïti. Dans une note de presse, Sylvain Exantus, président de la fédération protestante d’Haïti, a demandé aux autorités de « respecter et de faire respecter les prescrits de la constitution haïtienne, du code pénal et du code civil pour protéger la famille, cellule de base de la société composée d’un père, d’une mère et/ ou des enfants. »

La fédération protestante d’Haïti a elle aussi fait sortir une note dans laquelle elle condamnait les velléités d’organisation du festival. Elle s’est dit contre toute forme de promotion de l’homosexualité auprès des enfants et des jeunes d’Haïti. 

Menaces de mort et réactions

En plus des pressions de tous bords pour annuler l’événement, les menaces venant des citoyens eux-mêmes ont fini par faire plier les organisateurs. Quelques heures avant la date du début du festival, la Fokal sort une note dans laquelle elle dit renoncer à accueillir Massimadi dans ses locaux. Selon Lorraine Mangones, la directrice de la fondation, dans une entrevue à CBSNews, les menaces étaient grandes et pesaient sur la vie du personnel de l’institution, et sur l’espace physique. Des individus projetaient même de mettre le feu au bâtiment, avec tout le monde a l’intérieur. 

La Fokal ira jusqu’à fermer complètement ses locaux au public et n’ouvrira ses portes que le 18 octobre. Des associations culturelles, dont Collectif Feu-Vert, Festival Kont Anba Tonèl, Kolektif 2D, Ayizan, Bas de Page, Kolektif Basquiat, avaient protesté contre cette fermeture obligée, due à l’intolérance. En outre, plusieurs associations paysannes avaient exigé que justice soit rendue, contre les menaces dont avait été victime la Fondation.

Les menaces n’ont pas été prises à la légère. Déjà, en 2013, des individus avaient attaqué une résidence privée dans laquelle allait être célébré un mariage gay. D’après Charlot Jeudy, dans une entrevue accordée à Radio Canada, ils n’avaient pas le choix, mais c’était regrettable de devoir annuler l’évènement. « Je crois que c’est une réaction homophobe, opportuniste et politique, dénonce-t-il, ajoutant que le pays est en pleine période électorale. C’est de l’ignorance, et on a intérêt à s’engager davantage pour que les gens changent de perception par rapport à communauté LGBT en Haïti. » Cependant l’activiste croit que le festival pourrait avoir quand même lieu dans un endroit tenu secret.

Suite à l’annulation du festival, certains secteurs ont partagé leur position. L’ambassade américaine a réagi par un court communiqué. Dans ce communiqué, les Etats-Unis disaient regretter la non-tenue du festival. « Haïti a une longue tradition de tolérance, et a pris des engagements internationaux liés au respect des droits de tous», pouvait-on lire.

Sur Internet, le journal Le Point rapporte qu’une pétition a enregistré près de 200 signatures, comme une protestation contre “le festival d’intolérance que la capitale haïtienne vient de vivre autour de l’annulation de sa première manifestation LGBT”.

Gustavo Gallon, expert indépendant de l’Onu en droits humains, a lui aussi réagi suite à l’annulation du festival. « Peu avant ma visite, les communautés Lesbiennes, gays ou homosexuels, bisexuels, transgenre et intersexes (LGBTI) ont été l’objet d’attaques physiques et verbales, de la part de sénateurs, pasteurs évangéliques […] » a-t-il dénoncé.

Quant au Sénat de la République, par la voix de son président Ronald Lareche, il s’est réjouit de l’annulation de l’événement. Une résolution aurait même été proposé au Sénat, contre toute future organisation du festival dans le pays. 

 

Des remous politiques

Les vagues causées par le festival, puis par son annulation ont touché presque toutes les sphères de la vie nationale. Les politiques, principalement, les parlementaires n’étaient pas en reste. Si Jean Renel Sénatus a milité pour l’annulation du festival, d’autres sénateurs croyaient qu’il pourrait avoir lieu. Dans un échange de paroles entre les sénateurs Carl Murat Cantave et Steven Benoit, les deux hommes en sont venus aux mains, l’un giflant l’autre. 

Le commissaire du gouvernement Jean Danton Leger, au cœur de l’actualité, et principal artisan de l’annulation de Massimadi, a été transféré de son poste. Le ministre de la justice, Camille Edouard Junior, a voulu le faire quitter le parquet de Port-au-Prince pour celui de Jacmel. Cette décision a été considérée par certains sénateurs comme une punition pour la position du commissaire quant au festival.

Un énième bras de fer voit le jour. Les sénateurs Jean Renel Senatus, Youri Latortue et Ronald Lareche, ont réclamé la révocation de la décision du ministre de la justice. Camille Edouard Junior a affirmé que le transfert de Jean Danton Leger n’avait rien à voir avec Massimadi. D’après le ministre, cette reconfiguration répondait au besoin de « renforcer la neutralité de la justice », surtout en cette période électorale.

Quoiqu’il en soit, pendant quelque temps, le parquet de Port-au-Prince n’a pas fonctionné. Les employés faisaient la grève pour demander le maintien de Jean Danton Leger a la tête du parquet. Le commissaire verra finalement son ordre de transfert annulé. Comme le festival. 


Pour aller plus loin

Loop

http://www.loophaiti.com/content/la-fokal-rouvrira-ses-portes-le-18-octobre-prochain

http://www.loophaiti.com/content/fokal-fermee-la-grogne-des-associations-culturelles

http://www.loophaiti.com/content/transfert-de-danton-leger-le-ministre-de-la-justice-fait-marche-arriere

http://www.loophaiti.com/content/le-festival-massimadi-nest-pas-annule-mais-reporte

http://www.loophaiti.com/content/la-fokal-ferme-ses-portes-au-public-jusqua-nouvel-ordre

http://www.loophaiti.com/content/haiti-justice-danton-leger-informe-de-son-intention-de-demissionner

Alter Presse

https://www.alterpresse.org/spip.php?article20663#.XmFL3i2ZNQI

https://www.alterpresse.org/spip.php?article20658#.XmFN5C2ZNQI

https://www.alterpresse.org/spip.php?article20670#.XmKGFS2ZNQI

https://www.alterpresse.org/spip.php?article20760

https://www.alterpresse.org/spip.php?article20668

https://www.alterpresse.org/spip.php?article20655

https://www.alterpresse.org/spip.php?article20784

https://www.alterpresse.org/spip.php?article20810

 Le Nouvelliste

https://lenouvelliste.com/article/163689/le-festival-massimadi-restera-au-placard

https://lenouvelliste.com/article/163783/massimadi-les-etats-unis-condamnent-la-discrimination-lintimidation-et-les-menaces-de-violence

https://lenouvelliste.com/article/163815/suite-aux-agitations-autour-du-festival-massimadi-la-feph-interpelle-le-menfp

https://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/163705/Le-ministre-de-la-Jus-tice-rappelle-a-lordre-Danton-Leger

https://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/163734/Senat-bientot-une-re-solution-contre-lorganisation-du-festival-Massimadi

https://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/163777/Le-gouverne-ment-met-fin-au-vedettariat-de-Leger

HPN

http://hpnhaiti.com/nouvelles/index.php/politique/34-security/1865-haiti-parlement-un-senateur-gifle-pour-sa-position-contre-le-blanchiment-et-massimadi-ecouter-le-son

http://hpnhaiti.com/nouvelles/index.php/societe/1791-haiti-usa-les-usa-regrettent-les-circonstances-ayant-mene-au-report-du-festival-massimadi

http://hpnhaiti.com/nouvelles/index.php/politique/36-space/1789-haiti-justice-transfert-danton-des-senateurs-protestent-le-mjsp-argumente

http://hpnhaiti.com/nouvelles/index.php/politique/36-space/1804-haiti-justice-affaire-danton-deuxieme-journee-d-arret-de-travail-au-tpi-de-port-au-prince

Rezo Nodwes

https://rezonodwes.com/2016/10/13/massimadi-senateur-benoit-exige-des-excuses-publiques-de-bob-cradio-caraibes/

https://rezonodwes.com/2016/10/01/massimadi-la-federation-protestante-demande-aux-autorites-de-proteger-la-famille-haitienne/

https://rezonodwes.com/2016/09/29/massimadi-lambassade-americaine-condamne-la-discrimination-fondee-sur-lorientation-sexuelle/

https://rezonodwes.com/2016/09/27/charlot-jeudy-decide-finalement-dannuler-le-festival-massimadi/

https://rezonodwes.com/2016/09/26/massimadi-la-fokal-se-retracte-et-naccueillera-plus-aucune-activite-de-ce-festival/

https://rezonodwes.com/2016/12/19/rnddh-un-jeux-trivial-contre-les-candidats-du-phtk-par-dr-jean-ford-g-figaro/

https://rezonodwes.com/2016/10/20/le-president-du-senat-cantave-a-menti-et-doit-presenter-des-excuses/

https://rezonodwes.com/2016/10/11/guerre-de-gifles-entre-les-senateurs-benoit-et-cantave-en-pleine-seance-au-parlement/

https://rezonodwes.com/2016/09/28/plusieurs-senateurs-se-prononcent-contre-le-transfert-du-commissaire-danton-leger/

https://rezonodwes.com/2016/09/28/danton-leger-transfere-a-jacmel-par-le-ministre-de-la-justice-edouard-camille-jr/

Haiti Libre

https://www.haitilibre.com/article-18033-haiti-social-reactions-de-kouraj-aux-propos-homophobes-de-senatus.html

Presse étrangère 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/805593/massimadi-festival-annulation-senatus?depuisRecherche=true

https://www.vice.com/fr_ca/article/kwkgzz/des-menaces-de-mort-forcent-lannulation-du-premier-festival-lgbtq-en-haiti

https://www.fugues.com/246904-article-le-festival-massimadi-interdit-en-haiti.html

https://www.lepoint.fr/monde/festival-d-homophobie-en-haiti-01-10-2016-2072836_24.php

http://www.collectif-haiti.fr/actualite-1330-0-haiti-le-premier-festival-de-films-lgbti-reporte-a-cause-de-menaces

https://www.lefigaro.fr/culture/2016/09/28/03004-20160928ARTFIG00312-un-festival-lgbti-reporte-a-haiti-a-la-suite-de-menaces.php

https://www.cbsnews.com/news/massimadi-lgbt-festival-canceled-in-haiti-amid-threats-to-organizers/

https://www.bbc.com/news/world-latin-america-37491818

https://www.lexpress.fr/actualites/1/styles/haiti-le-premier-festival-de-films-lgbti-reporte-a-cause-de-menaces_1835098.html

https://tetu.com/2016/09/30/haiti-festival-lgbt-massimadi/

4 Comments

Bradley Cooperreply
June 1, 2017 2:12 pm

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam blandit sem vel neque iaculis, vitae tempus lacus pellentesque. Nullam sed est vel massa laoreet varius. Sed euismod arcu ante, ac lacinia nunc venenatis eget. Sed bibendum, turpis vitae dapibus venenatis, urna ex blandit felis, eu faucibus mi sapien non velit. Aenean eu tempor lectus. Nulla bibendum, ipsum maximus facilisis ultrices, arcu augue facilisis nisi, at facilisis orci risus sed erat mauris eget velit cursus lobortis.

Chris Prattreply
June 1, 2017 2:13 pm

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam blandit sem vel neque iaculis, vitae tempus lacus pellentesque. Nullam sed est vel massa laoreet varius. Sed euismod arcu ante, ac lacinia nunc venenatis eget. Sed bibendum, turpis vitae dapibus venenatis, urna ex blandit felis, eu faucibus mi sapien non velit.

Grootreply
June 1, 2017 2:15 pm

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam blandit sem vel neque iaculis, vitae tempus lacus pellentesque. Nullam sed est vel massa laoreet varius. Sed euismod arcu ante, ac lacinia nunc venenatis eget. Sed bibendum, turpis vitae dapibus vene.

Dave Bautistareply
June 1, 2017 2:14 pm

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam blandit sem vel neque iaculis, vitae tempus lacus pellentesque. Nullam sed est vel massa laoreet varius. Sed euismod arcu ante, ac lacinia nunc venenatis eget. Sed bibendum, turpis vitae dapibus venenatis, urna ex blandit felis, eu faucibus mi sapien non velit. Aenean eu tempor lectus. Nulla bibendum, ipsum maximus facilisis ultrices, arcu augue facilisis nisi, at facilisis orci risus sed erat. Mauris eget velit cursus, lobortis velit mollis, aliquet magna.

Leave a Reply